Pages Menu
Categories Menu

Posted in Spiritual Life, Voice of priests

[FR] Parole de Dieu, 28 ème dimanche, année C

jsus_guritLa lèpre de l’ingratitude (Lc 17, 11 – 19). Jésus déclare son étonnement de l’ingratitude des neuf lépreux Juifs purifiés par Lui et de la reconnaissance de l’allogenès, de l’étranger , du faux frère qu’était le Samaritain qui faisait littéralement partie d’une « autre race » , fâcheusement mélangée de Juifs et de Babyloniens, race rebelle contre le Temple de Jérusalem.


Pour la mentalité juive de l’époque, lépreux ou pas, le Samaritain restait impur. Mais Jésus avait déjà audacieusement proposé un Samaritain comme modèle d’amour du « prochain » et même du lointain (Lc 10, 25 ss).

L’ingratitude des autres nous heurte toujours et nous fait de la peine. Elle n’est rien en comparaison avec notre ingratitude à l’égard du Seigneur ! Manifestement, Il supporte l’offense mieux que nous !

La Fête et le mois du rosaire , avec l’ouverture du Synode extraordinaire pour les Chrétiens du Moyen Orient sont des opportunités providentielles afin de méditer les mystères de notre salut et de prier pour les églises et les pays où l’Evangile et la Chrétienté ont vu le jour et où un réel risque d’extinction menace.